L’historique

 

Le nom Richter est inséparable de la pépinière viticole en effet les apports de notre entreprise ont été fondamentaux et indispensables pour le développement de la viticulture en France et dans le monde.

Frantz Richter dans une vigne de porte greffe
richter
Vue de la pépinière CEREIREDE en août 1909
Frantz Richter dans une vigne de porte greffe
1/3 
start stop bwd fwd

 

Que l’on en juge :

  • Les porte greffes Richter et sur tout le porte greffe viticole Richter 110 qui est aujourd’hui le porte greffe le plus utilisé dans la plupart des pays méditerranéens et qui se développe également dans d’autres régions viticoles du monde.
  • La technique du greffage sur table permettant la production de plants de vigne greffés soudés. Cette technique est maintenant utilisée par presque toutes les pépinières viticoles en France et dans le monde.
  • La conservation des plants de vigne et des boutures de vigne dans des chambres froides qui est également utilisée par la plupart des pépinières viticoles.
  • La production de plants de vigne sur substrat permettant la production de plants de vigne greffés soudés en évitant les risques de réinfection par nématodes.

 

Tout ceci a été rendu possible lorsque, en 1878, F. Richter, un jeune entomologiste, s’est installé à Montpellier, en plein milieu de la crise phylloxérique. Il alors consacré toute son énergie aux hybridations qui devaient le rendre célèbre et à la création de nouvelles variétés de plants de vigne en s’entourant des meilleurs techniciens de l’époque..

Le travail d’innovation continue avec la sélection de variétés anciennes et étrangères de vignes et l’amélioration de techniques de multiplication de la vigne.

 

Micro-bouturage de porte-greffes in vitro

Note utilisateur:  / 6
MauvaisTrès bien 

Informations supplémentaires